Reprise des activités 2017-2018

 
 

L’été a été long, chaud, brûlant même. Donc congés pour tous. Les organisateurs de nos sorties avec les Amis Botanistes sont déjà à pied-d’oeuvre pour nous concocter de belles sorties.

Assemblée générale le 25 septembre 2017.

Retrouvailles pour les uns, nouvelles rencontres pour d’autres = Bonheur.

Visitez le site des Amis Botanistes :

    http://club.quomodo.com/lesamisbotanistes
















 

Septembre 2017

L’Atelier de peinture le 18 septembre 2017.

ouvrira ses portes pour une reprise pleine de couleurs, de plaisir, nouvelles rencontres probablement = Bonheur.

Si vous éprouvez l’envie de vous exprimer sur toile, papier ou autres supports de votre choix, rendez-vous sur le site :


http://www.atelier-creationcouleur.com

Chardon des Alpes

Lectures

Je passerai sous silence les diverses lectures qui ne retiennent pas vraiment mon intérêt, je ne citerai que ceux que j’ai particulièrement aimé, tels que:


Charlie 17 ans.           Nina Frey

« Charlie 17 ans » est le roman témoin et apolitique des évènements de Charlie Hebdo, de cette jeunesse qui se cherche, avec ses doutes, ses contradictions aussi, mais surtout forte de ses plus grands espoirs.

Ce qui nous oppose.  Nina Frey

"Sale Freak" ! Si pour Tina c'est un compliment, pour Max c'est un combat quotidien.

Tout oppose Max et Tina sauf une toute petite chose : le regard des autres, celui qui donne confiance comme il peut détruire.



  Coeur d’avocat :  Joëlle Cabrol

Il s'agit d'un recueil de textes, en vers et en prose, évoquant, dans la première partie, des thèmes majeurs de la vie comme la fuite du temps, l'amour, etc. La seconde partie est directement inspirée par la profession d'avocat de l’auteur. Sur le ton de l'humour, très souvent, des thèmes qui peuvent être forts sont traités. Joëlle Cabrol promène le lecteur dans son monde, le monde juridique, et le lui présente à sa façon.

La justice et ses justiciables:   Joëlle Cabrol

« Il s'agit d'un texte écrit à l'occasion de la Conférence du stage, organisée à l'époque par le barreau de Toulon, dans lequel j'exerce ma profession depuis 1995. J'étais alors jeune avocate (seulement un an de barre) et, dans cet écrit, je fais preuve d'une incroyable lucidité sur la profession que j'embrassais à peine. Le style employé (humoristique) a beaucoup plu. »