Plonger à l’intérieur de soi, faire abstraction de tout ce qui nous entoure, se laisser conduire par la voix douce de Catherine.

La beauté.

Quels sentiments peut éveiller ce mot ?

A quoi, peut-on l’associer ?

Difficile de traduire en peinture nos ressentis. Difficile de se situer.

Nous baignons dans un magma en fusion. La vie, avec ses exigences, les envies que la modernité fait naître. Prendre de la hauteur, s’élever au-dessus de cette masse pour atteindre la Beauté !

La Beauté où l’esthétique ne tient pas le premier rôle.

La Beauté de l’âme, la pureté, la paix, nous en rêvons, l’avons-nous atteinte ?

Imaginons ce rayonnement qui nous pousse vers la lumière. Faisons sauter la croûte qui nous emprisonne, et projetons des bonnes ondes. Alors, peut-être, atteindrons-nous la sérénité, première forme de beauté.

Bonne fin d’année, joyeux Noël à tous.


Bon bout d’an

A l’an qué vint


disent les Provençeaux.