Manosque

 

Divinité noire sous les épines. Eglise Notre-Dame du Roncier.











 

Manosque fut un oppidum ligure sur la route d’Hercule.

Son nom a pour origine Manec, plein de sources et asq, rivière.

La Vierge noire de Manosque, la plus ancienne de France, s’appelle Notre-Dame du Romigier, c’est-à-dire du roncier. Trouvée au VIè siècle, grâce à des boeufs qui s’immobilisèrent mystérieusement en arrivant au bout du sillon...(Info : Guide de la Provence mystérieuse) Jugée trop laide, elle avait été jetée avec son sarcophage, dans la nature.


La visite de Manosque sera émaillée d’extraits de Jean Giono, lus par Anne-Marie L.

Ecrivain français, né et mort à Manosque 1895-1970.

Un petit aperçu de ses nombreux écrits.






















 

Enfant Jean Giono se déplaçait souvent en empruntant les toits, afin de surprendre ses parents qui le croyaient dans sa chambre? Fils unique d’un cordonnier et d’une repasseuse, il a mélangé les souvenirs de son enfance, pour romancer la guerre, soit le Hussard, la peste et le choléra, sa rencontre amoureuse. Les toits lui ont servi de fil rouge. Très longtemps il a laissé «mûrir» cette histoire, publiée enfin en 1951.


Mais nous n’avons pas couru sur les toits pour rejoindre L’Eglise Notre-Dame de Romigier, dont Marie-Thérèse nous raconte l’histoire. Naturellement ces lieux n’ont pas échappés à la fâcheuse habitude qui consistait à détruire tout sur le passage des pillards en tous genres, pour être reconstruits par de bonnes âmes. Cette église a subi tant d’outrages que je renonce à les conter.

Maintenant, classée monument historique depuis le 03-05-1966, souhaitons-lui longue vie.


L’heure avance, le restaurant SENS ET SAVEURS nous attend. Plats du terroir français dans la longue salle voûtée d'un ancien monastère éclairée avec des lampadaires. Photo empruntée à leur site.

Un excellent repas, loin des rigueurs monacales, nous est servi, après un apéritif d’accueil.

Les Amis Botanistes, cimentent leurs relations, chaleureusement.

Ci-dessous.

La fatigue commence à se faire sentir, et Marseille nous appelle. Rejoignons le car, repos. Tentative d’un petit dodo, mais les bavardages ne cessent pas. Nous étions dispersés, et nous voilà réunis, donc racontons-nous. Excellente journée. Bravo aux organisateurs. Merci.


Retour au blog.

La journée se poursuivra par la visite de L’Occitane : Visite commentée, test divers . Les Immortelles tiennent une place importante, mais ma préférée est toute discrète. Son parfum attire mon attention, elle se love au coeur d’un vert feuillage : Fleur d’oranger. Délice.

Passage par le magasin où toutes les tentations nous aguichent.